• Accueil
  • > Recherche : villes cameroun

Le Cameroun

16082013

Géographie

Armoiries du CamerounLe triangle national qui s’étend du golfe de Guinée jusqu’au Lac Tchad renferme des milieux physiques d’une variété extraordinaire. Cette diversité est d’abord du au relief du Cameroun et sa disposition générale  est originale. Les plaines forment deux ensembles localisés, l’un à la pointe Nord du pays, au bord du Lac Tchad, l’autre à l’extrémité Sud-Ouest, au bord de l’océan. Un arc des hautes terres, fait de montagnes et de plateaux, prend la relève des plaines côtières et s’étire en direction du Nord-Est, surplombant dans son creux le vaste plateau du Sud Cameroun. On peut distinguer au Cameroun quatre ensembles de reliefs :

  • Plaines et montagnes isolées du Nord ;
  • L’arc des hautes terres du Centre et de l’Ouest ;
  • Le Plateau Sud-Camerounais ;
  • Les Plaines côtières.

Le climat du Cameroun est aussi varié. Tropical humide dans le Sud et sec dans le Nord, avec en moyenne 25°c au Sud et 32°c au Nord. Dans les zones de montagnes à l’Ouest, la température varie selon l’altitude et devient plus fraîche.

Population

Ethnies au CamerounLe Cameroun compte 240 ethnies, réparties en trois grands groupes (Bantous, Semi-Bantous, Soudanais) et correspond à 240 langues nationales. Les ethnies les plus représentatives sont :

  • Bantous : Béti, Bassa, Bakundu, Maka, Douala, Pygmées …
  • Semi-Bantous : Bamiléké, Gbaya, Bamoun, Tikar,…
  • Soudanais : Foulbé, Mafa, Toupouri, Arabes-Choas, Moundang, Massa, Mousgoum,…

La population du Cameroun est estimée en 2008 à 18 millions d’habitants. En janvier 2010, la population du Cameroun était estimé à 19 406 100 habitants.

En 2001, 6 villes dépassaient le seuil des 200 000 habitants : Douala (la capitale économique, 1,5 million d’habitants en 2001), Yaoundé (la capitale politique et siège des institutions, environ 1,25 million d’habitants en 2001), Garoua (environ 357 000 habitants en 2001), Bamenda(environ 316 000 habitants en 2001), Maroua (environ 272 000 habitants en 2001) et Bafoussam (environ 242 000 habitants en 2001).

Langues

Le français et l’anglais sont les langues officielles, elles sont parlées respectivement par 70 % et 30 % de la population. L’anglais est principalement utilisé dans les régions du Sud Ouest et du Nord Ouest, anciennes régions administrées par la Grande Bretagne pendant la tutelle de l’ONU. L’Espagnol et l’Allemand sont également connues par de nombreux citadins.

Religions

Le Cameroun, état laïque, regroupe 3 religions principales :

  • environ 55% de chrétiens :
    • les catholiques (35% de la population) réparties en 22 diocèses.
    • les protestants (20 % de la population) réparti principalement sur le littoral et les provinces anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.
  • environ 20 % de musulmans, concentrés principalement dans l’Adamaoua, le Nord et l’Extrême Nord.
  • environ 25% d’animistes. Les adeptes des religions traditionnelles sont principalement présent à l’Ouest, au Sud et à l’Est.

Fêtes

Fêtes religieuses :

Vendredi Saint, Pâques, Ascension, Pentecôte, Assomption, Noël, fin de Ramadan, fête du mouton.

Fêtes légales :

Jour de l’An, fête de la Jeunesse (11 Février), fête du Travail le 1er Mai, Fête nationale le 20 Mai.

Saison touristique

En dehors de la chasse sportive qui se pratique dans la partie septentrionale du pays de novembre à mai, la saison touristique couvre toute l’année et les touristes peuvent visiter le Cameroun tout le long de l’année.

La saison sèche se situe de novembre à avril.

Température minima et maxima : De 23 à 31°C en janvier et de 21 à 35° C en juillet.

Les 10 régions du Cameroun

Régions du CamerounL’Adamaoua (Capitale Régionale : Ngaoundéré)

Château d’eau du Cameroun, cette Région est la zone par excellence des lacs de cratère, des ranchs, des sources thermo minérales, des réserves de faunes et des grottes. Présence de Lamidats et des ethnies féodales.

Le Centre (Capitale Régionale : Yaoundé)

Cette Région qui abrite la capitale politique du pays offre aux visites plusieurs formes d’attractions. On citera :

  • La visite des sites naturels très nombreux dans la Région dont les grottes d’Akok-Bekoé ;
  • La visite des monuments et des traces de la colonisation dont la statue de Charles Atangana, premier chef des Ewondos, l’ethnie autochtone de la capitale ;
  • La visite de la réserve forestière d’Ottomo (Ngounou).

L’Est (Capitale Régionale : Bertoua)

Le visiteur pourra sillonner la vaste étendue de forêt qui couvre cette Région. Il vous sera facilement aisé de visiter les campements des pygmées, la réserve du Dja et de vivre la Culture des Gbaya et Maka principales ethnies de cette vaste Région.

L’Extrême-Nord (Capitale Régionale : Maroua)

Ici le visiteur aura le choix entre le cynégétique, les grands lamidats, les paysages lunaires des Kapsiki, les grottes, les grandes chefferies, les lacs à forte concertation d’hippopotames, les centres artisanaux ou encore les fantasias

On trouve de grands parcs nationaux :

  • Le parc national de Kalamaloué à Kousseri
  • Le parc national de Waza à Waza
  • Le parc national de Mozogo Gokoro à Koza

Le Littoral (Capitale Régionale : Douala)

C’est le siège de la culture du « Ngondo » grande fête traditionnelle des Sawa (appellation désignant les peuples de l’eau, autochtones de la région). C’est une région propice au tourisme balnéaire. Douala est non seulement le point de chute pour ceux qui visitent le Cameroun, mais aussi la zone de concentration des monuments historiques en dehors des visites des chutes d’Ekom Nkam, du lac Ossa et des autres sites naturels de la Région, le visiteur aura aussi à visiter les grandes plantations industrielles du Cameroun.

Le Nord (Capitale Régionale : Garoua)

Le visiteur aura face à lui une gamme très variée de produits touristiques. Ces produits multiformes se présentent sous forme de parc nationaux, de lamidats traditionnels, de plans d’eau (la Benoué, le barrage de Lagdo), de zone de chasse, de fantasias, de rites traditionnels, de sites archéologiques (traces de dinosaures). Les principaux parcs nationaux de la Région sont :

  • Le parc national de la Bénoué
  • Le parc national de Boubandjida
  • Le parc national du Faro.

Le Nord-Ouest (Capitale Régionale : Bamenda)

Zone de montagnes, cette Région est une continuité de la Région de l’Ouest. ses sites naturels, son paysage verdoyant, ses chefferies, ses chutes et son artisanat font de cette Région un haut lieu de tourisme camerounais.

L’Ouest (Capitale Régionale : Bafoussam)

Zone de montagne, de chutes impressionnantes, de grandes chefferies Bamiléké et de lacs de cratères, c’est l’une des Régions du Cameroun à tradition de funérailles (carnaval lors du culte des morts entre les mois de novembre et de février) et du Nguon (grande fête de rassemblement du peuple Bamoun, novembre-décembre).

Le Sud (Capitale Régionale : Ebolowa)

Zone de forêt dense et des îles naturels, offre aux visiteurs un cadre féérique de repos au bord de la mer avec des plages de sable doré, et des promenades aux chutes de la Lobé.

Les côtes camerounaises étant restées vierges, le visiteur peut ainsi du même coup admirer la flore (mangrove) et la faune aquatique, dans cette région propice au tourisme balnéaire.

Le Sud-Ouest (Capitale régionale : Buéa)

Cette Région abrite le plus haut sommet du pays, le mont Cameroun, et s’ouvre sur l’Océan atlantique; c’est une région propice au tourisme balnéaire. Au delà des différents produits touristiques qu’offrent cette région, le visiteur pourra apprécier le développement de l’écotourisme et visiter le parc national de Korup l’une de forêts humides les plus conservées de l’heure en Afrique.




Garoua

11032012

Garoua
Album : Garoua

13 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 9°17’59.54″N et longitude 13°23’54.13″E pour le lamidat de Garoua.

Généralités :

Capitale de la province du Nord et chef-lieu du département de la Bénoué, Garoua est l’une des principales villes du Cameroun. Son emplacement en fait un carrefour touristique incontournable vers l’extrême nord (parc de Waza, lac de Maga et la région des Kapsikis), ou vers le sud avec les parcs de la Bénoué, de Boubandjida et la réserve du Faro.

Garoua est la ville natale du premier président camerounais, Ahmadou Ahidjo. Sa population est constituée essentiellement de Foulbés et de Falis. Lire la suite… »




Sangmélima et ses environs

4062011

Sangmélima
Album : Sangmélima

14 images
Voir l'album
Localisation: Latitude 2°58’43.42″N et longitude 11°57’34.62″E pour l’église de Foulassi.

Généralités :

Sangmélima est une des 4 grandes villes du Sud et a été créée le 21 août 1952.  Du fait de sa jeunesse, elle possède peu de curiosités touristiques, il faut donc circuler dans les environs pour trouver deux sites intéressants à différents titres. Le village de Foulassi et les rochers de Mézesse.

Lire la suite… »




Fête du Nguon

7012011

Fête du Nguon
Album : Fête du Nguon

20 images
Voir l'album
Localisation: Foumban, Palais du Sultan et cour du Nja

Période :

Fête traditionnelle biénnale les années paires qui se déroule généralement la première quinzaine de décembre. Les festivités durent une semaine mais les cérémonies importantes se déroulent du vendredi après midi au dimanche midi (voir agenda du blog)

Généralités :

Évènement permanent chez les Bamoun depuis la fondation de leur Royaume en 1384, l’histoire rapporte que la fête du Nguon a souffert d’un passage à vide au XXème siècle. En effet les autorités coloniales françaises ont interdit sa célébration à partir de 1924, sous le règne du célèbre Roi NJOYA, 17ème souverain du Peuple Bamoun.

Sous embargo depuis lors et menacé de disparition, le Nguon a refait surface deux décennies plus tard sous le règne du Roi Seidou NJIMOLUH qui en a convoqué les assises à quatre reprises :

Lire la suite… »




Liens

6012011

Cette page vous propose une liste non exhaustivede quelques liens utiles pour mieux découvrir le Cameroun. N’hésitez pas à publier un commentaire si vous constatez qu’un lien n’est plus valide puisque les adresses Internet sont assez « volatiles » au cameroun.

Photos et portails touristiques :

 

Parcs zoologiques :

 

Villes et communes :

 

Chefferies et peuples :

 

 

Culture :

 

 

Quelques hotels (ayant un site Internet) :

Kribi :

Edéa :

Mélong Nkongsamba :

Foumbot Koutaba :

Dschang :

Maga :

Rhumsiki :

Ngaoundéré :

Bertoua :

Limbé :

Douala :

Yaoundé :




Musée des civilisations à Dschang

27122010

Musée des civilisations
Album : Musée des civilisations

13 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 5°27’0.34″N et longitude 10° 3’55.55″E

Généralités

S’inscrivant dans le vaste projet de la route des chefferies, le musée des civilisations à ouvert ses portes le 20 novembre 2010 à Dschang. Réalisé en partenariat entre les villes de Dschang et de Nantes, ce musée permet de découvrir en un même lieu l’extrême diversité de la culture et de l’histoire du Cameroun. Sa visite est indispensable pour mieux comprendre le Cameroun, ses habitants et leurs cultures.

S’appuyant sur une muséographie moderne, les 1000 m² proposent plusieurs espaces thématiques (histoire, esclavage, colonisation, ethnies, …) et de nombreux objets ou photos viennent illustrer les spécificités des ethnies de l’ouest, du littoral, du nord, de l’extrême nord et autres régions.

Lire la suite… »




Guides

18122010

Pour vous aider dans la découverte du Cameroun, plusieurs guides touristiques sont disponibles. Voici un inventaire non exhaustif des principales publications disponibles.

le Petit Futé Cameroun

Le Petit Futé Cameroun - Edition 2007Collection Country guide. Edition 2007. 300 pages. 16 Euros.

Une nouvelle édition 2010 a été publiée en octobre et est vendue même prix. L’édition de 2007 est relativement complète mais souffre de nombreuses imprécisions notamment au niveau des hôtels et des restaurants. Plusieurs établissements ont soit disparu, soit ont énormément perdu dans la qualité des prestations. La cartographie est assez sommaire et ne permet pas toujours de localiser précisément certains lieux caractéristiques.

Découvrez le Cameroun – Guide pratique du voyageur

Editions Wala. Edition 2007. 350 pages. 45 Euros.Guide pratique du Voyageur - Le Cameroun - Editions Wala

La particularité principale de cet ouvrage est sa rédaction bilingue en français et en anglais. Le principal atout réside dans la présence de nombreuses cartes et plans permettant de très bien situer les lieux caractéristiques. Malheureusement, il faut avoir une vue perçante ou disposer d’une loupe pour décrypter les noms de lieux ! Autre avantage, de nombreux détails pratiques sur chaque ville mais pas toujours très actualisés.

Le Cameroun aujourd’hui

Le Cameroun aujourd'hui - Editions du jaguarEditions du jaguar. Edition 2007. 270 pages. 25 Euros.

Très complémentaire des deux guides précédents, il bénéficie d’une très belle iconographie mettant remarquablement bien en valeur les principaux sites touristiques. Principal atout, la recherche aisée grâce au classement des villes dans l’ordre alphabétique. Il n’est pas nécessaire de connaître la région pour retrouver un lieu précis.

Découvrez le Nord Cameroun

Editions Wala. Edition 2005. 190 pages. 25 Euros.Découvrez le Nord Cameroun - Editions Wala

Uniquement consacré aux régions de l’Adamoua, du Nord et de l’Extrême Nord, ce guide est une mine de renseignements pratiques et de détails pas toujours très utiles. Principal avantage, des propositions de circuits très détaillés avec une attention toute particulière sur la praticabilité des axes et les durées indicatives de voyage tronçon par tronçon.







PASSION VOYAGES et IMAGES |
hotelsworldroom |
Images de Russie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collias30
| 2 Pedales sur 1 Velo
| été à jijel