• Accueil
  • > Recherche : cathédrale du cameroun

Garoua

11032012

Garoua
Album : Garoua

13 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 9°17’59.54″N et longitude 13°23’54.13″E pour le lamidat de Garoua.

Généralités :

Capitale de la province du Nord et chef-lieu du département de la Bénoué, Garoua est l’une des principales villes du Cameroun. Son emplacement en fait un carrefour touristique incontournable vers l’extrême nord (parc de Waza, lac de Maga et la région des Kapsikis), ou vers le sud avec les parcs de la Bénoué, de Boubandjida et la réserve du Faro.

Garoua est la ville natale du premier président camerounais, Ahmadou Ahidjo. Sa population est constituée essentiellement de Foulbés et de Falis. Lire la suite… »




Kribi et ses environs

19072011

Kribi
Album : Kribi

16 images
Voir l'album
Localisation: Latitude 2°56’15.08″N et longitude 9°54’29.34″E pour la cathédrale de Kribi.

Généralités :

La « Côte d’Azur du Cameroun », la « Riviera camerounaise », la « perle du Golfe de Guinée », autant de jolis noms pour désigner Kribi, petite station balnéaire située dans le sud-ouest à l’embouchure du fleuve Kienké et chef-lieu du département de l’océan depuis le 20 octobre 1961.

Kribi viendrait de Kiridi qui signifie  »hommes de petite taille ». A l’origine, la ville était en effet habitée par les pygmées. Ils vivent désormais presque cachés dans la forêt depuis qu’ils ont été envahis par les Batangas. D’autres attribuent le nom de Kribi à une déformation de  »Kikiribi », expression portugaise qui désigne un personnage petit, trapu et velu.

Lire la suite… »




« La Pagode » de Douala

18062011

La Pagode
Album : La Pagode

13 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 4° 2’36.27″N et longitude 9°41’13.87″E.

Généralités :

Le palais des rois Manga Bell, surnommé « La Pagode » en raison de son architecture, est une des figures emblématiques de Douala. Il est situé dans le quartier administratif de Bonanjo, à l’angle de la place du Gouvernement. Le surnom de Pagode vient de l’écrivain français Louis Ferdinand Destouches, plus connu sous le nom de Céline, qui a séjourné à Douala de 1916 à 1917 et qui le désigne ainsi dans son roman « Voyage au bout de la nuit ».

La Pagode fut construite en 1905, pendant la période allemande, par Auguste Manga Ndoumbé à son retour d’Angleterre où il avait fait ses études de commerce à l’université de Bristol. A cette époque le style indien et asiatique était très en vogue.

Lire la suite… »




Basilique de Mvolyé

30032011

Basilique de Mvolyé
Album : Basilique de Mvolyé

10 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°50’32.19″N et longitude 11°30’27.71″E

Généralités :

A la sortie sud de Yaoundé, la colline de Mvolyé offre un cadre et un environnement propices au calme et au recueillement spirituel. C’est en ces lieux que se situe la basilique Marie-Reine-des-Apôtres.

Les origines remontent au 13 février 1901 lorsque des missionnaires catholiques (les Pallotins) foulèrent le sol du Mfoundi pour la première fois. Il y avait parmi eux le père Henri Vieter, le frère Jean Jager et plusieurs autres venant d’Allemagne. En arrivant à Yaoundé ils commencent l’oeuvre d’évangélisation avec la construction de nombreux édifices. Accueilli par le chef Essomba Mebe qui lui donne un terrain sur la colline de Mvolyé, le père Vieter décide d’y implanter la première mission catholique de Yaoundé. Le 22 janvier 1905 Monseigneur Vieter devint le premier évêque du Cameroun et la mission Mvolyé devint le siège du vicariat apostolique pour le Cameroun. Monseigneur Vieter meurt le 7 novembre 1914, il est inhumé au cimetière de Mvolyé.

Lire la suite… »




Doumé : Guerre et Paix

28032011

Doumé
Album : Doumé

14 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 4°14’34.75″N et longitude 13°27’15.10″E

Généralités :

La commune de Doumé est une ville stratégique sur la route de l’Est qui se trouve à une soixantaine de kilomètres de Bertoua dans le département du Haut Nyong (Est-Cameroun). Régie avant l’indépendance du Cameroun par les administrateurs d’outre-mer, ce n’est qu’en 1961 que le premier maire camerounais de Doumé fut élu : Monsieur Jean-Baptiste Mabaya qui avait été le premier ministre de la défense camerounaise de 1960 à 1961. Il démissionnera en 1982. Monsieur Marinus Awouala Balada est actuellement le maire de Doumé depuis juillet 2007.

Doumé est essentiellement connue pour son fort colonial allemand et sa cathédrale qui valent le détour. En quelque sorte un raccourci entre la guerre et la paix.

Lire la suite… »




Eglise d’Akono

21032011

Eglise dAkono
Album : Eglise d'Akono

6 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°29’59.14″N et longitude 11°19’35.69″E

Généralités :

Principal intérêt architectural de la ville d’Akono, l’église Notre-Dame des Sept Douleurs fut construite de 1933 à 1937 sur le modèle de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

La présence française et alsacienne en particulier est toujours très vivante à Akono. On y trouve les soeurs de la Croix de Strasbourg et l’établissement privé catholique fondé en 1963 par Monseigneur Jean Zoa doit son nom à Antoine Stoll, prêtre alsacien fondateur de la mission catholique d’Akono. D’autre part Akono est la seule mairie du Cameroun dirigée depuis 2007 par une étrangère d’origine française, Marie-Hélène Ngoa.

Lire la suite… »




Mbalmayo

26022011

Mbalmayo
Album : Mbalmayo

17 images
Voir l'album
Localisation :  Latitude 3°31’15.41″N et longitude 11°30’47.20″E pour la statue du lion à l’entrée nord de Mbalmayo.

Généralités :

Construite au coeur de la forêt au temps de la colonisation allemande, cette petite ville s’appelait autrefois Mvimli (« arrondi » en langue Béti) du nom de l’énorme rocher qui la surplombe et duquel on peut contempler toute la ville. Elle a été rebaptisée Mbalmayo en souvenir d’un grand notable, Mballa Meyo, et est devenu le chef-lieu du département du Nyong et So’o.

Idéalement située au bord du Nyong qui la relie à Akonolinga et Abong-Mbang à l’est et à la croisée des routes menant au centre et au sud,  Mbalmayo joue un rôle relativement important dans l’économie camerounaise. Son économie actuelle s’appuie essentiellement sur l’industrie de la transformation du bois, sa principale ressource, mais elle sert également de château d’eau pour la ville de Yaoundé avec son usine de captage et de traitement des eaux acheminées jusqu’à la capitale par une canalisation souterraine.

Lire la suite… »







PASSION VOYAGES et IMAGES |
hotelsworldroom |
Images de Russie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | collias30
| 2 Pedales sur 1 Velo
| été à jijel