Makak

30042011

Makak
Album : Makak

9 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°28’0.85″N et longitude 11° 0’1.49″E pour les chutes Mpoumé.

Généralités :

En pleine forêt équatoriale et peuplée par les Bassa, Makak est une petite commune du département du Nyong et Kéllé de la Province du Centre, traversée par la ligne ferroviaire du Transcamerounais. Peu de choses à voir si ce n’est l’église et le monument du cinquantenaire. Les principaux centres d’intérêts sont plutôt situés aux alentours.

Vous pourrez faire une ballade jusqu’aux chutes de Mpoumé sur le Nyong. Ce sont plus des rapides que des chutes. Le 4X4 est indispensable pour s’y rendre. En effet la piste est assez défoncée mais très belle cependant car bordée de fromagers. Il est également conseiller de se faire accompagner d’un guide car la piste ne va pas jusqu’aux chutes, il faut terminer à pieds sur une distance de 2 km environ.

Lire la suite… »




Doumé : Guerre et Paix

28032011

Doumé
Album : Doumé

14 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 4°14’34.75″N et longitude 13°27’15.10″E

Généralités :

La commune de Doumé est une ville stratégique sur la route de l’Est qui se trouve à une soixantaine de kilomètres de Bertoua dans le département du Haut Nyong (Est-Cameroun). Régie avant l’indépendance du Cameroun par les administrateurs d’outre-mer, ce n’est qu’en 1961 que le premier maire camerounais de Doumé fut élu : Monsieur Jean-Baptiste Mabaya qui avait été le premier ministre de la défense camerounaise de 1960 à 1961. Il démissionnera en 1982. Monsieur Marinus Awouala Balada est actuellement le maire de Doumé depuis juillet 2007.

Doumé est essentiellement connue pour son fort colonial allemand et sa cathédrale qui valent le détour. En quelque sorte un raccourci entre la guerre et la paix.

Lire la suite… »




Eglise d’Akono

21032011

Eglise dAkono
Album : Eglise d'Akono

6 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°29’59.14″N et longitude 11°19’35.69″E

Généralités :

Principal intérêt architectural de la ville d’Akono, l’église Notre-Dame des Sept Douleurs fut construite de 1933 à 1937 sur le modèle de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

La présence française et alsacienne en particulier est toujours très vivante à Akono. On y trouve les soeurs de la Croix de Strasbourg et l’établissement privé catholique fondé en 1963 par Monseigneur Jean Zoa doit son nom à Antoine Stoll, prêtre alsacien fondateur de la mission catholique d’Akono. D’autre part Akono est la seule mairie du Cameroun dirigée depuis 2007 par une étrangère d’origine française, Marie-Hélène Ngoa.

Lire la suite… »




Mbalmayo

26022011

Mbalmayo
Album : Mbalmayo

17 images
Voir l'album
Localisation :  Latitude 3°31’15.41″N et longitude 11°30’47.20″E pour la statue du lion à l’entrée nord de Mbalmayo.

Généralités :

Construite au coeur de la forêt au temps de la colonisation allemande, cette petite ville s’appelait autrefois Mvimli (« arrondi » en langue Béti) du nom de l’énorme rocher qui la surplombe et duquel on peut contempler toute la ville. Elle a été rebaptisée Mbalmayo en souvenir d’un grand notable, Mballa Meyo, et est devenu le chef-lieu du département du Nyong et So’o.

Idéalement située au bord du Nyong qui la relie à Akonolinga et Abong-Mbang à l’est et à la croisée des routes menant au centre et au sud,  Mbalmayo joue un rôle relativement important dans l’économie camerounaise. Son économie actuelle s’appuie essentiellement sur l’industrie de la transformation du bois, sa principale ressource, mais elle sert également de château d’eau pour la ville de Yaoundé avec son usine de captage et de traitement des eaux acheminées jusqu’à la capitale par une canalisation souterraine.

Lire la suite… »




Foumban et le Royaume Bamoun

18122010

Découverte de Foumban
Album : Découverte de Foumban

22 images
Voir l'album
Localisation : Palais du Sultan Latitude 5°43’58.49″N et Longitude 10°54’4.61″E

Généralités :

Foumban est l’une des destination incontournables à visiter au Cameroun. Capitale du Royaume Bamoun, on y retrouve tout ce qui fait les racines de cette ethnie guerrière. La dynastie Bamoun remonte à 1394 et a connu 19 sultans successifs avec des figures emblématiques telles que le sultan Mbouombouo qui régna de 1757 à 1814. Mais c’est le sultan Njoya Ibrahim (1889 – 1933) qui a véritablement fait entrer le peuple Bamoun dans l’ère moderne. C’est lui qui a imaginé et construit le palais  royal actuel ou créé l’écriture Bamoun.

Lire la suite… »







PASSION VOYAGES et IMAGES |
hotelsworldroom |
Images de Russie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collias30
| 2 Pedales sur 1 Velo
| été à jijel