Ebolowa

19052011

Ebolowa
Album : Ebolowa

7 images
Voir l'album
Localisation : Longitude 2°54’37.40″N et latitude 11° 8’55.11″E pour le monument Martin Paul Samba.

Généralités :

Chef-lieu de la Province du Sud et du département de la MVILA, Ebolowa est une ville située au cœur de la forêt équatoriale et créée durant la colonisation allemande au début du XXème siècle.

Ebolowo’o, nom d’origine d’Ebolowa en langue boulou, signifie « chimpanzé pourri ». La légende rapporte en effet qu’un chasseur du clan Essawo’o aurait trouvé un chimpanzé pourri sur une montagne qui surplombe la ville mais une autre version prétend qu’il aurait plutôt trouvé une femme du clan Essakoye disparue en état de décomposition. Ce chasseur aurait voulu cacher cette découverte aux autorités coloniales en prétendant avoir trouvé un chimpanzé pourri.

Lire la suite… »




Doumé : Guerre et Paix

28032011

Doumé
Album : Doumé

14 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 4°14’34.75″N et longitude 13°27’15.10″E

Généralités :

La commune de Doumé est une ville stratégique sur la route de l’Est qui se trouve à une soixantaine de kilomètres de Bertoua dans le département du Haut Nyong (Est-Cameroun). Régie avant l’indépendance du Cameroun par les administrateurs d’outre-mer, ce n’est qu’en 1961 que le premier maire camerounais de Doumé fut élu : Monsieur Jean-Baptiste Mabaya qui avait été le premier ministre de la défense camerounaise de 1960 à 1961. Il démissionnera en 1982. Monsieur Marinus Awouala Balada est actuellement le maire de Doumé depuis juillet 2007.

Doumé est essentiellement connue pour son fort colonial allemand et sa cathédrale qui valent le détour. En quelque sorte un raccourci entre la guerre et la paix.

Lire la suite… »




Monument de la réunification

2122010

Monument de la réunification
Album : Monument de la réunification

11 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°51’8.94″N et longitude 11°30’48.21″E

Généralités :  

Principal monument de Yaoundé, c’est une oeuvre composite qui symbolise toute l’histoire de la formation du Cameroun, en particulier la réunification du Southern Cameroon et du Cameroun oriental en 1961, puis l’unification des républiques fédérées du Cameroun dans la république unie du Cameroun en 1972.

C’est à ce moment-là qu’est érigé ce grand monument, œuvre de l’architecte français Salomon, du sculpteur camerounais Gédéon Mpando et du père jésuite Engelbert Mveng. Il représente au premier plan un vieillard avec 5 enfants dans ses bras, brandissant le flambeau national, symbole de la Liberté. Sur le plan symbolique, le fait que le flambeau soit porté par le vieillard et non par les enfants signifie qu’il faut éclairer le chemin de la tradition vers la modernité, transmettre la sagesse de la tradition ancestrale aux nouvelles générations.

Lire la suite… »







PASSION VOYAGES et IMAGES |
hotelsworldroom |
Images de Russie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collias30
| 2 Pedales sur 1 Velo
| été à jijel