La maison Dominik

18032012

Maison Dominik
Album : Maison Dominik

8 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°51’44.98″N et longitude 11°30’53.08″E pour la maison de Dominik.

Généralités :

Jusqu’en 1889 Yaoundé n’était qu’un village comme un autre constitué d’une cinquantaine de paillotes et regroupant environ 300 personnes. Le Cameroun devenue colonie allemande en 1884, plusieurs expéditions sont lancées afin d’explorer l’arrière pays et installer des postes avancés. C’est ainsi que l’expédition, menée par les lieutenants Richard Kund et Hans Tappenbeck, décide de créer un poste à un endroit qu’ils appellent alors Yaoundé. En accord avec les autorités coutumières locales, du terrain leur est cédé pour construire les premières maisons en bois. De décembre 1889 à mai 1895, le poste est commandé par un biologiste, Georg Zenker, et à partir de 1895 par le Lieutenant Hans Dominik. C’est lui qui, en 1896, décide  la construction du premier édifice en dur de ce qui deviendra plus tard la capitale Yaoundé. Elle est achevée en 1899. En 1901, un étage supplémentaire lui permet de devenir une véritable résidence pour les autorités. Hans Dominik meure le 16 décembre 1910 alors qu’il est major et toujours chef du poste de Yaoundé. Lire la suite… »




Lac municipal de Yaoundé

9032012

Lac municipal de Yaoundé
Album : Lac municipal de Yaoundé

10 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°51’51.54″N et longitude 11°30’34.91″E pour l’ancien club nautique

Généralités :

Même s’il n’a plus le lustre d’antan, le lac municipal est un endroit incontournable de Yaoundé mais très peu de personnes connaissent exactement son histoire.

En fait, ce lac n’a été crée qu’en 1952 sous l’impulsion d’une figure emblématique de Yaoundé : Georges Kyriakidès. Ce dernier ayant reçu en cadeau un hors bord a réussi a convaincre les autorités de l’époque de créér un lac, ce qui fut décidé le 15 juillet 1951. L’emplacement choisi est alors connu comme la vallée du plateau Atemengue, endroit idéalement situé entre le quartier administratif et le quartier résidentiel de l’époque. Les travaux durèrent une année et en avril 1952, le lac était devenu réalité. Et en septembre 1952, pour la première fois un hors bord faisait ses premiers ronds dans l’eau en plein centre de Yaoundé. Lire la suite… »




Buéa

14072011

Buéa
Album : Buéa

12 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 4° 9’34.51″N et longitude 9°14’16.97″E pour le palais Von Puttkamer.

Généralités :

Buéa, chef-lieu de la province du sud-ouest dans le département du Fako, se situe à 1000 mètres d’altitude sur le versant sud-est du Mont Cameroun. « Ville-rue » de cette zone anglophone du pays, la ville n’attire pas au premier abord car elle est très souvent assombrie par le brouillard et la pluie. Elle a pourtant un intéressant passé historique et est un bon point de départ pour l’escalade du Mont Cameroun.

Buéa aurait été fondée par un chasseur nommé Eeye Njie de la tribu bomboko. L’endroit fut d’abord baptisé Ligbea qui devint Gbea puis Buea par déformation.

Lire la suite… »




Bimbia

7072011

Bimbia
Album : Bimbia

11 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°57’41.38″N et longitude 9°15’18.09″E

Généralités :

Bimbia se trouve sur les rivages de l’Atlantique, non loin de Limbé. Au départ, Bimbia était un état indépendant composé de l’ethnie Isubu. En 1884, il est annexé par les allemands et intégré dans la colonie du Kamerun.

La forêt de Bimbia Banadikombo conserve des vestiges de la traite négrière découverts il y a une vingtaine d’années, en 1987, lors de travaux de terrassement du site de l’église dédiée à la mémoire d’Alfred Saker. Malgré cette découverte inédite et son intérêt historique, le site reste cependant très peu connu ou mis en valeur.

Lire la suite… »




Abong-Mbang

3072011

Abong Mbang
Album : Abong Mbang

10 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°58’52.28″N et longitude 13°11’9.43″E

Généralités :

Au sein de la forêt équatoriale de l’est-Cameroun se trouve Abong-Mbang, chef-lieu du département du Haut-Nyong. Les Maka-Njem ont habité ce lieu autrefois avec les pygmées Baka et l’ont appelé « Bung-Ngwang » qui signifie « lieu de baignade dans le Nyong ». Ce n’est qu’à l’arrivée des européens au 19ème siècle que ce nom devint Abong-Mbang.

Les Makas restent la principale ethnie d’Abong-Mbang. Cependant la position de la ville sur l’axe routier a favorisé l’arrivée des Fulani, Fang et Bamiléké.

Lire la suite… »




« La Pagode » de Douala

18062011

La Pagode
Album : La Pagode

13 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 4° 2’36.27″N et longitude 9°41’13.87″E.

Généralités :

Le palais des rois Manga Bell, surnommé « La Pagode » en raison de son architecture, est une des figures emblématiques de Douala. Il est situé dans le quartier administratif de Bonanjo, à l’angle de la place du Gouvernement. Le surnom de Pagode vient de l’écrivain français Louis Ferdinand Destouches, plus connu sous le nom de Céline, qui a séjourné à Douala de 1916 à 1917 et qui le désigne ainsi dans son roman « Voyage au bout de la nuit ».

La Pagode fut construite en 1905, pendant la période allemande, par Auguste Manga Ndoumbé à son retour d’Angleterre où il avait fait ses études de commerce à l’université de Bristol. A cette époque le style indien et asiatique était très en vogue.

Lire la suite… »




Sangmélima et ses environs

4062011

Sangmélima
Album : Sangmélima

14 images
Voir l'album
Localisation: Latitude 2°58’43.42″N et longitude 11°57’34.62″E pour l’église de Foulassi.

Généralités :

Sangmélima est une des 4 grandes villes du Sud et a été créée le 21 août 1952.  Du fait de sa jeunesse, elle possède peu de curiosités touristiques, il faut donc circuler dans les environs pour trouver deux sites intéressants à différents titres. Le village de Foulassi et les rochers de Mézesse.

Lire la suite… »




Doumé : Guerre et Paix

28032011

Doumé
Album : Doumé

14 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 4°14’34.75″N et longitude 13°27’15.10″E

Généralités :

La commune de Doumé est une ville stratégique sur la route de l’Est qui se trouve à une soixantaine de kilomètres de Bertoua dans le département du Haut Nyong (Est-Cameroun). Régie avant l’indépendance du Cameroun par les administrateurs d’outre-mer, ce n’est qu’en 1961 que le premier maire camerounais de Doumé fut élu : Monsieur Jean-Baptiste Mabaya qui avait été le premier ministre de la défense camerounaise de 1960 à 1961. Il démissionnera en 1982. Monsieur Marinus Awouala Balada est actuellement le maire de Doumé depuis juillet 2007.

Doumé est essentiellement connue pour son fort colonial allemand et sa cathédrale qui valent le détour. En quelque sorte un raccourci entre la guerre et la paix.

Lire la suite… »







PASSION VOYAGES et IMAGES |
hotelsworldroom |
Images de Russie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collias30
| 2 Pedales sur 1 Velo
| été à jijel