Edea

31 10 2011

Edéa
Album : Edéa

16 images
Voir l'album
Localisation : Latitude 3°48’13.46″N et longitude 10° 7’30.29″E pour le pont allemand.

Généralités :

Ville carrefour entre Yaoundé, Douala et Kribi, Edéa se situe dans la province du Littoral sur les rives du fleuve Sanaga. C’est le chef-lieu de la Sanaga-Maritime.

Edéa viendrait  de la déformation de Adié, autochtones de la ville et clan du peuple Elog Mpoo. Ceux-ci sont des bantous partis autrefois d’Egypte avant d’arriver, après de multiples migrations, sur les bords de la Sanaga. De nos jours ils tentent de retrouver leurs racines au travers de nombreuses manifestations à caractère initiatique et culturel, notamment la fête traditionnelle Mpoo qui se déroule au cours de la première semaine de décembre à Edéa. Pour en savoir plus sur les Mpoo  consulter le site Internet suivant.

En 1890, Morgen, jeune explorateur allemand, créa le poste administratif d’Edéa afin de maîtriser les arrières de l’estuaire du Wouri. Commandé par deux officiers allemands, Bouchith puis Schmidt, ce poste tiendra jusqu’en 1916 avant de laisser la place à une circonscription administrative sous drapeau français. A l’indépendance du Cameroun en 1960, le camerounais William Aurélien Eteki Mboumoua est nommé à la place du dernier préfet français en place.

La ville conserve des traces de son passé au travers de bâtiments tels que la Délégation départementale des Domaines (1931), la Préfecture (1934) ou le Tribunal (1936) ou encore le pont métallique construit par les allemands. Celui-ci a été jusqu’au début des années 1980 l’unique point de passage du train, des véhicules ou des piétons. De nos jours il est aménagé en piste cyclable.

Edéa abrite une importante usine de production d’énergie hydroélectrique implantée sur une île formée par un bras de la Sanaga. Elle fournit, avec celle de Song Loulou, 80% de la demande du pays. Edéa fut ainsi la première ville électrifiée du Cameroun. Installée non loin du barrage, l’usine ALUCAM (Aluminium du Cameroun) fut créée en 1957 grâce à un partenariat entre la société Pechiney et le gouvernement camerounais et fut nationalisée en 1958. Suite au rachat par des actionnaires successifs, ALUCAM fait partie aujourd’hui du groupe mondial anglo-australien Rio Tinto Alcam. Pour en savoir plus sur cette usine vous pouvez accéder au document Internet en ligne de la société Rio Tinto.

A voir également un ancien documentaire sur la construction de l’usine :

Image de prévisualisation YouTube

Comment y accéder :

L’accès à Edéa est très facile puisque la ville se situe à la croisée des routes de Yaoundé, Douala et Kribi. Souvent considérée comme une ville de passage, Edéa mérite de s’y arrêter.

Conseils :

Il faut sortir de l’axe principal qui vous fait traverser Edéa en moins de 5 minutes. Une visite du quartier administratif au sud de la ville vous fera parcourir un site plein de charme avec une magnifique vue en hauteur sur le barrage, le Wouri, le pont allemand et l’hostellerie de la Sanaga. Cette dernière est d’ailleurs recommandée lors d’un transit Kribi Yaoundé ou Kribi Douala pour y déguster de merveilleuses crevettes au four !

A voir également le marché d’Edéa, haut en couleur.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




PASSION VOYAGES et IMAGES |
hotelsworldroom |
Images de Russie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collias30
| 2 Pedales sur 1 Velo
| été à jijel