Mont Cameroun

22 05 2011

Mont Cameroun
Album : Mont Cameroun

13 images
Voir l'album
Localisation : Longitude 4° 3’13.06″N et latitude 9° 3’39.24″E pour la coulée de lave sur le littoral. Concernant le point de montée depuis Buéa, longitude 4° 9’34 et latitude 9°14’16.

Généralités :

Plus poétiquement appelé « le Char des dieux », le Mont Cameroun est situé non loin de la côte Atlantique dans le département de Fako au sud-ouest du pays. Ce massif volcanique de 4095 m d’altitude s’étend du sud-ouest au nord-est sur près de 70 km de long et 40 km de large. Il atteint sa hauteur maximale au pic Fako, point culminant du Cameroun et de l’Afrique centrale. D’une grande richesse biologique, il abrite plusieurs réserves forestières ainsi qu’une végétation diversifiée et une faune unique.

Mais le Mont Cameroun est avant tout un volcan. Il fait partie de « la ligne du Cameroun », ensemble de volcans et massifs volcaniques soulignant un rift qui va du Golfe de Guinée jusqu’au lac Tchad. Ses éruptions sont nombreuses, la plus ancienne connue date de 450 avant JC, la plus récente du 28 mai au 10 juin 2000. Une des plus connues reste celle d’avril 1999. La coulée de lave s’est arrêtée à quelques mètres d’un complexe hôtelier, coupant la route reliant Limbé à Idenau.

Il est possible de faire l’ascension du Mont Cameroun depuis Buéa (au Mountain Hôtel),  Limbé ou Idenau mais un guide est plus que conseillé car l’itinéraire est très mal balisé. Des refuges jalonnent la piste et permettent de passer la nuit. Pour la petite histoire, la première ascension ne fut réalisée qu’en 1861 par l’explorateur anglais Burton Calvo et le botaniste allemand Mann. Plus d’informations sur le site du Mont Cameroun.

Chaque année, en février, l’ascension du mont Cameroun rebaptisé Course de l’Espoir en 1996, est un évènement sportif majeur de la région. C’est une course d’endurance d’environ 40 km pour 2500 m de dénivelé réputée pour être particulièrement difficile et éprouvante physiquement recommandée uniquement aux sportifs confirmés. La 16ème édition s’est déroulée le 26 février 2011 avec plus de 700 participants.

Comment y accéder :

Le plus simple et le plus court pour faire l’ascension du mont Cameroun est de partir de Buéa. Prendre la direction de Upper Town et l’ancien palais du gouverneur Von Puttkammer. La piste d’accès débute à proximité du 21ème bataillon d’infanterie et de la stèle de Bismarck. Après tout dépend du temps et de votre condition physique.

Pour la coulée de lave, de Douala prendre la direction Limbé (ex Victoria) puis continuer par la N3 vers Idénau. La route longe la côte atlantique et offre au passage de très belle vues sur l’île de Malabo. Ensuite plus d’erreur possible puisque vous arriverez automatiquement sur la coulée de lave qui barre la route. Un contournement en piste permet de reprendre la progression de l’autre côté de la coulée.

Conseils :

La meilleure période pour entreprendre l’ascension s’étend d’octobre à fin avril car il y a peu de pluies, elle se fait en 2 ou 3 jours et nécessite une très bonne condition physique. Ne pas sous-estimer sa montée, y aller lentement et avec beaucoup d’eau !  Ce n’est pas une promenade familiale d’autant plus que la température basse et l’altitude en font une véritable épreuve physique.

Pour la coulée de lave ou la montée sur Buéa, pas besoin de 4×4 puisque les routes sont bitumées et en bon état. Après aucun véhicule ne peut progresser, il faut donc continuer à pied !

Attention, l’accès à la coulée est payante pour un prix élevé pour ce qu’il y a à voir. Les appareils photos et caméras sont également payantes.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




PASSION VOYAGES et IMAGES |
hotelsworldroom |
Images de Russie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | collias30
| 2 Pedales sur 1 Velo
| été à jijel